Bienvenue sur le site de l'Union Fédérale SUD Protection Sociale.
L’Union fédérale regroupe les syndicats SUD-Solidaires de la Sécurité sociale, des organismes de retraite complémentaire, du secteur mutualiste...
Elle inscrit sa démarche syndicale dans une double perspective :
- la défense des revendications immédiates et quotidiennes,
- mais aussi la lutte pour une transformation d’ensemble de la société, en toute indépendance des partis politiques et de l’Etat.
Ses syndicats, loin de cultiver les divergences, favorisent au contraire l’unité d’action avec toutes les forces du mouvement social (syndicats et associations).

+ L'actualité du jour

_

PDF - 101.9 ko

Valeur du point : nano revalo pour reconnaissance zéro !

Notre bulletin de salaire du mois de mai va s’illuminer de la nano revalo de la valeur du point issue de l’accord du 7 février 2017, généreusement agréé par le ministère le 15 mars : + 0.50 % au 1er mai !

Pour SUD Protection Sociale, ce qui est particulièrement choquant et révoltant dans le niveau de revalorisation de la valeur du point, c’est la reconnaissance zéro qu’elle traduit sans vergogne à l’égard du personnel dans son ensemble, s’agissant d’une mesure salariale collective !

Reconnaissance zéro des adaptations auxquelles le personnel doit faire face depuis des années pour assurer ses missions dans des conditions complexifiées par les lourdes et constantes évolutions technologiques, législatives, dans un contexte de contrainte financière toujours plus pesant au regard des réductions d’effectifs qu’il génère dans une spirale sans fin (est-il besoin de rappeler la multiplication des fermetures au public dans les CAF ou les CARSAT, imposées par le retard dans le traitement des dossiers).

Cette reconnaissance zéro nous renvoie au rapport de la Cour des Comptes de septembre 2016 relatif à la gestion des organismes de sécurité sociale. Sans surprise, ce dernier préconise encore et toujours un renforcement des gains de productivité par l’accélération des réductions d’effectifs à la faveur des prochaines vagues de départs en retraite, mais aussi par la remise en cause de certains congés conventionnels afin d’augmenter le temps de travail.

La cour des comptes qui n’en a jamais assez admet pourtant que, depuis 2010 en particulier, la maitrise des coûts de gestion du personnel s’est nettement renforcée. Et pour cause, puisque le nombre de postes supprimés par les branches du régime général s’est trouvé en moyenne supérieur de 23 % aux objectifs fixés entre 2009 et 2013 et de 33 % à ces mêmes objectifs entre 2014 et 2015 !

Au total, pour un objectif de 7500 postes à supprimer entre 2009 et 2015, ce sont plus de 9500 postes qui l’ont été en réalité sur cette période (et entre 2005 et 2015 : -17720 postes) ! En voilà un zèle qui dégage !

Ainsi, pointant que l’évolution de la Rémunération Moyenne du Personnel en Place a évolué chaque année de façon supérieure à l’inflation, la Cour des Comptes acte que cette évolution a été compensée par la diminution des effectifs, ce qui a conduit à la stabilisation de la masse salariale.

En outre, le cadrage de la masse salariale a été encore renforcé à partir de 2014, les organismes n’étant plus libres de disposer à leur gré de la différence de coût entre personnels sortants et nouveaux recrutés.

Sans surprise, compte tenu du gel de la valeur du point, cette évolution de la rémunération moyenne supérieure à l’inflation est le fait des mesures individuelles.
Aussi, pour ceux qui passent à travers ces mesures individuelles, c’est rame, rame, ramez !

Pour SUD Protection Sociale, cet accord salarial au rabais illustre l’invariable évidence que seule une mobilisation unitaire massive du personnel de la sécurité sociale est susceptible de faire bouger les lignes de la rigueur.

La volonté de Macron de persévérer dans la diminution obsessionnelle des frais de gestion ouvrant grand la porte aux préconisations de la cour des comptes, décuple notre détermination à agir en faveur d’une résistance unitaire efficace.

L’augmentation de la valeur du point du 1er mai, après sept ans de gel, est non seulement misérable mais revêt en outre un caractère de duperie éhontée à l’égard du personnel tant le carcan financier que le ministère refuse de desserrer rend évident que ce personnel devra lui-même la financer.

INEVITABLEMENT, SEULE UNE ACTION UNITAIRE MASSIVE DU PERSONNEL SECU EST SUSCEPTIBLE DE FAIRE BOUGER LES LIGNES.

A SUD, L’ACCORD DU 7 FEVRIER RENFORCE NOTRE DETERMINATION
A LA SUSCITER !

Paris, le 17/05/2017



Le 8 mars 2017, journée internationale de LUTTES pour le droit des FEMMES

Par UF - 2/03/2017 - Communiqués

_
On ne le dit jamais assez : ce sont nos luttes qui ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes.
Les lois sont là, elles sont même nombreuses et touchent à nombre de domaines : les salaires, le champ professionnel (de l’embauche à la promotion en passant par les conditions de travail), les violences...
Malgré cela, les inégalités persistent : en termes de salaires, d’emploi, de sexisme.
Alors le 8 mars, mettons à l’ordre du jour l’égalité ! (...)

Lire la suite...

Le 7 mars FO, CGT et SUD Santé lancent un appel pour l’hôpital public

Par UF - 2/03/2017 - Communiqués

Le 7 mars les Fédérations FO, CGT et SUD de la santé appellent dans l’unité à la grève et à une manifestation nationale pour la défense de l’hôpital public.
Les mesures d’économie contenues dans les différentes lois de financement de la Sécurité sociale finissent par mettre en danger la santé de la population.
Les mêmes causes produisent les mêmes effets dans nos organismes de Sécurité Sociale. En dix ans, plus de 20 000 suppressions de poste ont engendré une véritable dégradation des conditions de travail et (...)

Lire la suite...

Pour une vraie revalorisation des salaires, un seul moyen : une grande mobilisation du personnel !!!

Par UF - 4/02/2017 - Communiqués

La revalorisation des coefficients de base de 2011 avait été obtenue par la manif nationale inter branches Sécu à Paris et le rassemblement massif devant l’UCANSS le 08 février 2011, à l’appel de la CGT, FO et SUD. Depuis, aucune autre action choc marquante n’a été proposée au personnel de la Sécurité sociale pour revendiquer une revalorisation des salaires.
Quant à la valeur du point, elle n’a pas été relevée depuis 2010 Pourtant, chaque année des négociations ont lieu à l’Ucanss. Elles se concluent (...)

Lire la suite...

Signons la pétition du Pr Grimaldi (lanceur d’alerte) : "POUR LA SECURITE SOCIALE"

Par UF - 4/02/2017 - Communiqués

"Les soussignés tiennent à manifester leur attachement à la Sécurité sociale, moyen le plus juste et le plus efficient pour un système de santé solidaire, seul à même de garantir l’égalité de toutes et de tous face à la maladie. Pour maintenir la solidarité entre les bien portants et les malades, entre les plus jeunes et les plus vieux, entre les personnes ayant des niveaux de revenus différents, la Sécurité sociale doit continuer à rembourser non seulement les affections graves et les maladies de longue (...)

Lire la suite...

Monter un syndicat ? "Mais c’est très simple ..." (*)

(*) ... en réalité ce n’est pas "très simple", mais cela reste accessible à condition de dérouler avec soin les différentes étapes présentées ci-dessous.
Ce "Kit de création d’un syndicat" est un guide méthodologique constitué par l’Union fédérale SUD Protection sociale.
Il n’est qu’indicatif. Ne pas hésiter à contacter la fédération qui s’efforcera d’apporter son soutien à votre projet.

Lire la suite...

Pour une réflexion sur l’évolution du travail et le revenu de base

La question du revenu de base est sur toutes les bouches. Du forum de Davos à la Silicon Valley en passant par Nuit Debout, des candidats de la gauche aux candidats de la droite à la présidentielle de 2017...
La Finlande va l’instaurer, les Suisses ont voté en juin.
Mais entre l’utopie émancipatrice que portent certains et la réforme limitée que veulent les autres, il y a un monde...
SUD Protection sociale a engagé à l’occasion de son dernier congrès (juin 2015) une réflexion sur l’évolution du (...)

Lire la suite...

Journées d’action du 8 et du 10 novembre : la position de SUD Protection sociale

Par UF - 2/11/2016 - Communiqués

Journée d’action PLFSS le 8 novembre :
Plusieurs fédérations syndicales de la santé ont décidé de faire du 8 novembre une journée d’action contre les conséquences du PLFSS 2017 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale).
Sur le fond, nous partageons avec les fédérations CGT et FO le constat que les nouvelles contraintes financières imposées par ce PLFSS poursuivent la réduction des coûts de fonctionnement de l’institution, avec ses conséquences sur les effectifs et les rémunérations du personnel (...)

Lire la suite...

La dérive du Service civique : du bénévolat à l’esclavage ?

Par UF - 9/08/2016 - Tracts

Paris, le 06 août 2016
Certains organismes dans la Protection sociale ont déjà présenté aux instances représentatives du personnel un dossier concernant la mise en place en interne du service civique.
Créé à l’origine comme un moyen d’encouragement et de soutien à l’engagement citoyen, d’éducation au civisme, dans le prolongement des émeutes de 2005 (version Sarko) puis des attentats de janvier 2015 (version Hollande), le service civique devient un prétexte à précariser encore plus les jeunes en les (...)

Lire la suite...

COMMUNIQUE COMMUN : en grève le 23 et 28 juin 2016

Par UF - 21/06/2016 - Communiqués

COMMUNIQUE COMMUN : Toutes et tous en grève
le 23 et 28 juin 2016
Après plus de trois mois de mobilisation pour le retrait la loi travail, les Fédérations FNPOS-CGT, FEC-FO, SUD Protection Sociale, SNU Pôle Emploi TEFI-FSU constatent que loin de s’essouffler, le mouvement de contestation de cette loi antisociale perdure et a trouvé au contraire un souffle nouveau lors de la grande manifestation nationale du 14 juin à Paris.
Les Fédérations FNPOS-CGT, FEC-FO, SUD Protection Sociale, SNU Pôle (...)

Lire la suite...

Communiqué commun du 2 juin 2016

Par UF - 2/06/2016 - Communiqués

COMMUNIQUE COMMUN : Tous à la manifestation à Paris le 14 juin 2016 à 13 heures place d’Italie
La mobilisation massive des salarié-e-s, jeunes, privé-e-s d’emplois et retraité-e-s s’est installée dans le pays pour le retrait de la Loi Travail et pour porter l’exigence de nouveaux droits sociaux pour les salarié-e-s. Pour toute réponse le gouvernement, isolé comme jamais, a choisi le déni de démocratie avec l’utilisation du 49.3, puis l’autoritarisme et la répression.
POUR LE RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL, (...)

Lire la suite...

- SUD Protection Sociale -